Être une vraie touriste à Madrid – 3

Samedi 20 Avril 2019 :

9h00 : Je m’extirpe le plus discrètement du monde de l’appartement, chaussures à la main, pour ne pas réveiller mon hôte, un espagnol, un vrai de vrai, pour qui il n’est pas encore l’heure de se lever.

Puis je pars à la recherche d’un endroit où petit-déjeuner.


10h00 : Aujourd’hui je suis hyper motivée, bien remise de mes émotions de la veille, j’ai listé tous les endroits cultes que je veux voir et je commence avec le Temple d’Amon.

C’est un lieu très touristique, tout le monde se donne le tour pour poser devant ce temple de l’Egypte antique de manière très orchestrée.

J’en profite pour me promener dans le parc qui l’entoure et m’éloigne un peu pour découvrir une roseraie « La Rosaleda ». Il est un peu trop tôt dans l’année pour voir toutes les fleurs épanouies, mais cela doit valoir le coup de venir faire un tour au mois de mai pour découvrir toutes les sortes de roses présentes, gagnantes de concours organisés ici même.


11h00 : Deuxième destination : El Palacio Real, je l’ai déjà vu hier, mais je veux y retourner, prendre le temps de tout bien voir et prendre quelques photos


12h00 :Midi, vraiment pas le timing idéal pour découvrir la Plaza Mayor, car tout le monde vient ici pour manger. Il y a plein de restaurants, un marché couvert et de nombreuses boutiques de souvenirs par ici. Mais s’y balader à cette heure de forte affluence c’est comme s’engouffrer dans une fourmilière.


13h30 : Le Parc du Retiro, parc immanquable si on souhaite visiter Madrid. Il est très fréquenté, mais tellement grand qu’il est possible d’y trouver des coins tranquilles.


15h00 : « Si tu vas à Madrid un jour, il faut voir le quartier de Malasaña, moi je l’avais vraiment adoré » m’avait dit un ami. Et en effet, je pense que j’aime ce quartier autant que lui.

Malasaña, c’est un peu le quartier « branché » de Madrid, il y a de jolis cafés et restaurants, des petites boutiques vintage, des murs colorés, une architecture très sympa, des graffitis sur les murs… Il y a aussi une population assez jeune et hétéroclite, l’ambiance est joyeuse et chaleureuse.

J’aime tout de toi Malasaña.


18h00 : 20 kilomètres de marche m’indique mon téléphone, je crois que c’est pas mal pour aujourd’hui. Alors je m’arrête devant le congrès, je m’assois là, non loin de skateurs qui s’entraînent à des figures qui me semblent bien complexes. Ils répètent en boucle les mêmes trajets, les mêmes sauts. Et leurs skates en venant frapper le sol font comme un bruit d’éclat, un bruit qui se répète encore et encore, aussi inlassablement que les skateurs répètent leurs figures.

Cette scène me fait dire que j’aime les grandes villes, le bruit, l’animation et la vie qui ne s’arrête jamais.

A demain Madrid.

2 Comments

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.